Françoise GOLDSTEIN

 

 

 

 

 

 

 

   Si mon travail artistique tend souvent à transcrire une idée, un sentiment, en utilisant les formes les plus simples possibles, parfois à la limite de l’abstraction, qui pourrait l’assimiler à une démarche purement intellectuelle, il est néanmoins indissociable pour moi de sensations physiques et de la volonté de provoquer chez celui qui le regarde des sentiments, des sensations en retour, qui le ramènent à sa propre vie.

 

La fragilité, le silence, l’individuel et le collectif, une recherche d’équilibre entre ordre et désordre, sont aussi au cœur de chacune de mes réalisations.   

OEUVRES